Romans

Ego Maniac, de Vi Keeland

egomaniac-keelandIls n’ont rien en commun mais vont devoir partager leur bureau…
Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L’adresse est parfaite, à New York, sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l’occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement…

Son monde s’effondre lorsqu’elle découvre que ce bureau n’est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ?

Pour des raisons très personnelles, Drew n’a pas une très bonne opinion des femmes. Alors quand il trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d’une escroquerie. Certes, il n’y a pas grand chose en commun entre une psychologue qui travaille à rapprocher les couples et un avocat spécialisé dans les divorces mais il pourrait se laisser attendrir, même si les rencontres
qu’il a faites les 31 décembre sont souvent synonymes de problèmes pour lui.

Voici ma première lecture de l’année et je ne suis franchement pas déçue. En même temps, j’apprécie à chaque fois l’écriture de Vi Keeland qui est très… rafraîchissante. Elle parvient à nous offrir des romances avec des personnages complexes et fascinants à suivre.

Drew, le héros, est sexy à souhait et le sait. Mais plus encore, il est sur de lui et doué dans bien des domaines. Sa vie n’a pas toujours été rose et cela l’a marqué assez durablement. Quant à Emerie, elle est assez innocente comme fille mais elle ne se laisse pas faire, qualité grandement appréciable dans ce genre de roman. Elle est bosseuse et assez entreprenante, ce que j’ai apprécié.

Ce que j’aime par dessus tout avec cette auteur, c’est son talent pour les dialogues. Ils sont pétillants, pleins de vie et drôles. Exactement ce que je recherche dans une lecture. Ça me plaît beaucoup de savourer les joutes verbales des héros.

J’ai aimé leur histoire qui m’a beaucoup émue. Surtout celle de Drew à vrai dire. Car celle d’Emerie manquait d’un point final. J’aurais aimé une discussion franche entre Baldwin et elle.

En tout cas, la relation de Drew et Emerie était vraiment touchante et je me suis très vite attachée à eux. Les situations étaient coquaces et bien amenées et j’ai trouvé vraiment drôle leur rencontre. C’est donc une lecture savoureuse qui se lit très vite et qui regroupe tous les éléments que j’aime trouver dans une romance.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s