Romans

Enclave tome 2, de Ann Aguirre

enclave-t2Dans l’Enclave, j’étais une Chasseuse. Je protégeais les miens. Mais à Salvation, je ne suis plus rien.On me traite comme une môme. Je dois apprendre à coudre. Porter des robes. Aller à l’école. Et Del ne m’adresse même plus la parole. Ce petit paradis sur Terre est vraiment un enfer.

Pourtant, moi, je sais que la menace est toujours là. Tapie dans l’ombre. Qui nous observe. Les Monstres nous ont suivis. Ils sont toujours plus nombreux. Toujours plus intelligents. Toujours plus affamés.

Il vont nous attaquer. Je le sens. Et ce jour-là, je serais prête.

Ma chronique du tome 1

J’étais très impatiente de commencer ce deuxième opus de la trilogie Enclave et même si le début est assez lent, la suite est tellement entraînante et dynamique que j’ai eu du mal à lâcher ma lecture !

Une héroïne complexe

Dans le premier tome, le rythme de l’histoire était assez rapide au vu du danger. Ce tome étant plus posé, surtout au début, nous prenons le temps de connaître davantage Trèfle, notre jeune héroïne. Ses repères ont changé et la vie est bien différente de celle qu’elle avait jusque là. A présent, elle est perdue et ne sait plus vraiment qui elle est. Est-elle encore une Chasseuse ou seulement une jeune fille comme les autres ? J’ai aimé la voir découvrir le monde, analyser ses émotions. C’est une fille bien jeune qui a connu l’horreur et qui va apprendre à se concentrer sur elle à présent. Du coup, le rythme est plus lent mais l’histoire toujours intéressante. 

Une nouvelle vie

Nous avions quitté nos jeunes héros lorsqu’ils arrivaient dans une nouvelle ville Au-Dessus. Nous les y retrouvons quelques temps après leur arrivée et on se plait à découvrir la vie qu’ils ont à présent, celle de jeunes de quinze ans qui sont désormais considérés comme des enfants par les adultes de la ville. J’aime beaucoup la vision de l’auteur car elle me parait très réaliste. On ne perd pas de temps dans de longues descriptions. Tout est fait pour que la scène soit visuellement claire et ça marche. Du coup, c’est vrai que le rythme est plus lent car Trèfle découvre que les relations sont bien coompliquées, que ce soit avec les étrangers ou avec les deux garçons si différents qu’elle côtoie. Del reste toujours aussi énigmatique, ce qui est vraiment bizarre parfois. Quant à Bandit, il semble beaucoup plus mature et j’ai apprécié les scènes qui le mettaient en valeur.

Un danger toujours présent

C’est une fois le premier quart passé que l’histoire débute réellement et avec elle le suspense et la tension. Les Monstres agissent différemment et, comme Trèfle, on est très impatients de savoir pourquoi. Les scènes sont au fur et à mesure plus angoissantes, le danger omniprésent et le rythme s’accèlere avec la violence des Monstres. On se pose une multitude de questions sur ces êtres si dangereux et dégoûtants et j’aime beaucoup que l’auteur parvienne à garder le mystère et réussisse à me surprendre jusqu’à la fin. De nombreux rebondissements donc et une lecture dont le rythme ne fait que s’intensifier jusqu’à la toute fin.

J’ai à présent hâte d’entamer le troisième et dernier tome car il promet de nombreux rebondissements et révélations.

Capture d’écran 2019-04-15 à 13.28.43

D’autres chroniques :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s