Romans

Comment Hurler à la Lune, de Eli Easton

Il s’agit du tome 1 de la série Mad Creek

81nWgLOywQLLe shérif Lance Beaufort n’allait pas laisser les problèmes s’installer dans sa ville, non monsieur ! Isolée dans les montagnes de Californie, Mad Creek a des secrets à protéger, comme le fait que la moitié de ses habitants sont des Eveillés, des chiens qui ont gagné la capacité à prendre forme humaine. Le fait que Lance descende de border collies fait de lui un gardien des plus avertis.

Tim Weston est à la recherche d’un refuge. Ayant appris que son patron avait déposé des brevets en son propre nom pour tous les hybrides végétaux qu’il avait créés, Tim a quitté son emploi. Quand une cliente lui vient en aide et le laisse utiliser son chalet à Mad Creek, il voit l’opportunité d’un nouveau départ. Mais le timide jardinier bafouille et passe pour un menteur auprès des étrangers, en particulier auprès d’un magnifique alpha tel que le shérif Beaufort.

Des personnages attachants

Qui dit nouvelle saga dit nouveaux personnages et ce premier tome sert surtout à installer la base de la nouvelle série de Eli Easton. Dans un petit village retiré et isolé habitent des hommes métamorphes capables de se transformer en chien. Ça change des histoires de loups et autres animaux métamorphes très virils. Ici, on a affaire à de bons chiens joyeux et loyaux et j’ai adoré ça !

Tim est nouveau en ville et il est plein d’angoisses. Des angoisses notamment liées à son passé et aux hommes qui n’ont cessé de le blesser, mentalement mais aussi physiquement. Il compte bien se reconstruire à Mad Creek, mais les choses semblent être plus compliquées que prévues puisque le shérif Lance le prend en grippe dès son arrivée. 

J’ai beaucoup aimé la complicité qui émane de ce duo d’hommes. Tim a beau être rempli de doutes, il ne se laisse pas faire et j’ai beaucoup aimé ce trait de caractère. Quant à Lance, il est dominant et sûr de lui mais va complètement fondre face à Tim et ça a donné lieu à de nombreuses scènes pleines de vie et de tendresse. Il va devoir affronter des sentiments qui lui étaient inconnus jusqu’à présent et j’ai beaucoup aimé la manière dont ils prenaient les choses.

Beaucoup d’humour

La plume de Eli Easton est toujours aussi géniale ! Je n’ai cessé de sourire face aux nombreuses situations cocasses qui jalonnent tout le roman. Lance est très maladroit dans ses relations sociales et Tim a tendance à débiter bêtises sur bêtises lorsqu’il est angoissé, ce qui lui arrive bien souvent lorsqu’il est en présence de Lance.

C’est une romance légère à lire, pleine de sentiments doux et chauds qui vous réchaufferont le coeur. Tim et Lance ont su me toucher et m’émouvoir, de même que certains personnages secondaires, comme Roman.

Un univers original

L’univers présenté par Eli Easton donne envie. Ces hommes « éveillés » à leur nature canine sont adorables lorsqu’ils se transforment et j’ai beaucoup aimé justement toutes ses références à l’univers canin. On a envie de connaitre la suite.

C’est donc un premier tome qui a su me séduire et me faire passer un très bon moment.

Capture d’écran 2019-04-15 à 13.28.43

D’autres chroniques :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s