Romans

A la Grâce de l’Automne, de Carrie Elks

Il s’agit du tome 2 de la série The Shakespeare Sister

the-shakespeare-sisters-tome-2-a-la-grace-de-l-automneJuliet Shakespeare en a sa claque de l’amour. Entre le développement de sa boutique de fleurs et son adorable fille qu’elle élève seule après une séparation houleuse avec son futur ex-mari, sa vie de femme est assez compliquée comme ça.

Mais quand Ryan Sutherland, séduisant père célibataire d’un petit garçon, emménage dans la maison voisine, tout change. Malgré ses efforts pour l’ignorer, Juliet ne peut rien contre le magnétisme de son voisin, un Roméo décontracté qui suscite en elle des émotions irrépressibles.

Ryan est photographe. Il n’est revenu dans sa ville natale du Maryland que pour quelques mois. Alors, à quoi bon tomber amoureux d’une femme qu’il devra rapidement quitter ? Mais c’est méconnaître Juliet, la mystérieuse et belle rouquine d’à côté. Et en elle, il se pourrait bien qu’il ait trouvé tout ce qu’il a jamais désiré au monde…

Il aimait l’idée qu’elle se plaise en sa compagnie. Elle était pareille à un bourgeon qui s’ouvrait lentement, une fleur qui serait magnifique, une fois éclose.
Un petit village américain

Vous voyez ces petits villages dans les séries américaines où tout le monde connait tout le monde, où les ragots vont bon train, avec des personnages caricaturaux ? Et bien, voilà le décor de ce second tome des soeurs Shakespeare, et moi, j’en suis fan. Je trouve ça trop chouette car les quiproquos sont au rendez-vous et les personnages secondaires toujours hauts en couleur. L’humour est bien présent et franchement, le cadre fait rêver, entre les sorties en mer et la ville elle-même, j’ai complètement craqué !

Une héroïne qui grandit

Nous découvrons donc Juliet, la soeur de Cesca, en pleine instance de divorce. Juliet est très attachante comme jeune femme. Elle a été brimée au cours de son mariage et elle va devoir apprendre à ouvrir de nouveau ses ailes et à se faire confiance. J’ai beaucoup aimé la voir grandir et s’épanouir seule et aux côtés de Ryan. Elle a une petite fille, Poppy, qui rend les choses simplement géniales de simplicité. J’ai beaucoup apprécié cette relation mère-fille. Entre ça, et son magasin de fleur, je me suis sentie sur un petit nuage pendant toute ma lecture et j’ai passé un super bon moment.  Son futur ex-mari ne lui facilite pas la vie – quel goujat ! – mais elle ne baisse pas les bras.

Un couple tendre

Quant Juliet rencontre Ryan, son voisin et père d’un adorable petit garçon, elle sait d’avance que les choses vont être compliquées et c’est juste adorable de suivre la progression lente et sensuelle de leur relation. C’est exactement le type de romance dont je raffole. Ils apprennent à se connaitre et se séduisent mutuellement. Ryan est beaucoup plus insouciant que Juliet mais elle va, grâce à lui, apprendre à lâcher prise. Mon petit coeur d’artichaut a fondu. Mais c’est surtout que même si Ryan apparait comme le preux chevalier venu à la rescousse de Juliet, et bien il va vite se rendre compte qu’elle est capable de se défendre toute seule.

Bref, j’ai beaucoup aimé cette histoire car j’y ai retrouvé tout ce que j’aime dans une romance : des personnages attachants, de l’humour et de la tendresse. 

Capture d’écran 2019-04-15 à 13.28.43

D’autres chroniques :

 

Publicités

2 commentaires sur “A la Grâce de l’Automne, de Carrie Elks

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s