Contemporaine·Romance·Romans

La librairie des rêves suspendus, de Emily Blaine

la librairie des reves suspendusSarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de  bad boy  que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier…

Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir  : celui de vivre leurs rêves.

Un cadre campagnard

Un des points forts que cette romance reste pour moi son cadre. Nous sommes plongés au coeur d’un petit village de campagne de la France et on se sent tout de suite proches des gens. Ça m’a rappelé les romances américaines qui se déroulent dans de petits villages. On y retrouve des personnages à grand coeur qui se mêlent de tout, ce qui laisse place à de nombreuses scènes assez drôles.

Des personnages opposés

Au début de ma lecture, je me suis dit, waow ! Comment ces deux personnages vont-ils faire pour cohabiter ? Maxime, un acteur plein de décadence n’a pas une once de gentillesse en lui. Il est méchant et se tient loin de tout le monde. Son coeur est rempli de colère. Alors que Sarah est toute douce, complètement rêveuse et innocente. Pourtant, ça fonctionne. Maxime va apprendre à canaliser ses émotions et Sarah va comprendre qu’elle peut se faire confiance et s’affirmer. J’ai de loin préféré Sarah et j’avoue avoir eu du mal à m’attacher à Maxime. Trop imprévisible, trop torturé pour moi.

Une tendre romance

Alors finalement, c’est une belle romance qui nous est contée là. Emily prend son temps, installe le cadre, nous fait découvrir ses personnages avant de les mettre dans le même lieu. La cohabitation offre de nombreuses scènes très belles en tout simplicité. Après, j’avoue ne pas avoir accroché complètement à cette romance. Trop d’idéal, trop de scènes qui m’ont paru trop rapides ou des intrigues résolues sans réelles explications. Un sentiment de trop-vite peut-être alors que la romance prend du temps à se mettre en place, elle s’enchaine ensuite à une vitesse folle.

Du coup, je dirais que c’est une belle romance qui vous fera passer un bon moment mais ce n’est pas le meilleur d’Emily Blaise pour moi. 

Capture d’écran 2019-04-15 à 13.28.43

D’autres chroniques :

Publicités

2 commentaires sur “La librairie des rêves suspendus, de Emily Blaine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s