Editions·Harlequin·New Adult·Romance·Romans

Nous Deux à l’Infini, de Fleur Hana

9782280419918Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout  : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.

Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu  ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui  : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

Un couple passionné

Voici une jolie romance, pleine de passions mais aussi de non-dits. Lola aime Dante depuis toujours. D’abord petit ami puis fiancé de sa sœur, elle a toujours éprouvé pour lui des sentiments interdits. Sauf que Dante a souffert et que cela l’a changé. Il n’est plus celui qu’il était, plus celui que Lola connaissait. Malgré tout, la passion est toujours là. 

Pour moi, les choses sont allées trop vite, puis trop doucement. J’ai eu du mal à m’attacher à Dante car il a un comportement tellement égoïste que j’ai eu du mal à le comprendre. Lola fait tout pour qu’il la voie autrement et j’ai parfois eu mal pour elle.

Une situation tendue

Un des faits récurrents de ce roman, ce sont sûrement les multiples disputes du couple principal. J’ai parfois eu envie de tourner les pages plus vite pour échapper aux nombreuses scènes de cris. Le manque de communication est clairement un problème entre eux et j’ai du mal avec ces couples si passionnés qu’ils ne se comprennent qu’en criant.

Une écriture fluide

Cependant le roman se lit facilement, et on finit par s’attacher à ce drôle de couple, que j’ai clairement préféré à partir de la seconde moitié du roman. Dante est finalement quelqu’un d’attachant qui a souffert et qui a du mal à faire de nouveau confiance. Lola, qui apparaissait comme une jeune fille assez superficielle, se révèle pleine de charme et de tendresse.

Un roman donc parfois surprenant où chacun des héros va devoir baisser la garde pour aller vers l’autre.

Capture d’écran 2019-04-15 à 13.28.43

D’autres chroniques de ce roman :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s