Editions·Jeunesse·PKJ·Romans

La Rivière à l’Envers – Tomek, de Jean Claude Mourlevat

B448093A-3AF0-4B5C-B808-DDB0E12B2CDEAinsi vous avez tout dans votre magasin ? demanda la jeune fille. Vraiment tout ? » Tomek se trouva un peu embarrassé : « Oui… enfin tout le nécessaire… » « Alors, dit la petite voix fragile, alors vous aurez peut-être… de l’eau de la rivière Qjar ? » Tomek ignorait ce qu’était cette eau, et la jeune fille le vit bien : « C’est l’eau qui empêche de mourir, vous ne le saviez pas ? »

Un univers merveilleux

On m’avait beaucoup parlé de l’histoire de Tomek et j’avais hâte de la découvrir en espérant que j’allais l’aimer. Finalement, je n’ai pas du tout été déçue. Les aventures de Tomek m’ont beaucoup plue et j’ai lu très rapidement l’histoire de ce jeune garçon.

J’ai beaucoup aimé suivre ses aventures, découvrir tous ces nouveaux pays à ses côtés. Avec ses yeux d’enfants, il profite de ce voyage sans se poser de questions sur les dangers ou les choses négatives. Son regard émerveillé nous fait rêver.

Des personnages attachants

« Et la seconde chose que fit Tomek, lui qui de toute sa vie ne s’était pas retourné trois fois sur une fille, ce fut de tomber amoureux de ce petit brin de femme, d’en tomber amoureux instantanément, complètement et définitivement. »

Tomek rencontre Hannah et sur l’instant, il tombe amoureux. Cette simplicité des choses sera présente dans l’ensemble du roman. L’histoire est légère, sans prise de tête, et surtout très belle. Il rêve d’aventures et va être servi lorsqu’il va se lancer dans sa quête pour trouver la Rivière à l’Envers, cette rivière magique qui contient de l’eau qui empêche de mourir.

Chaque personnage qu’il rencontre va l’aider à avancer et va le faire grandir. J’ai aimé la bienveillance de Marie, la joie et la gentillesse des Parfumeurs. Il n’y a que de bons sentiments dans cette histoire et c’est ce qui fait que c’est une histoire si géniale.

Une belle histoire

C’est fou comme Jean Claude Mourlevat a de l’imagination ! J’ai été subjuguée par les décors qu’il décrivait si brièvement mais si intensément. Je me suis sentie plongée au coeur de la foret de l’Oubli, j’ai vécu intensément face à l’Océan et les descriptions sont si limpides qu’on se sent totalement immergé dans l’histoire.

Bref, c’est un roman de jeunesse que je vous conseille sans aucun doute. Une lecture qui vous fera passer un super moment.

Capture d’écran 2019-04-15 à 13.28.43

D’autres chroniques :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s