Editions·Fantastique·Gallimard Jeunesse·Jeunesse·Romans

La Bête de Porte-Vent, de Karine Martins

Ceux Qui Ne Peuvent Pas Mourir – Tome 1

ceux qui ne peuvent pas mourir T11887. Gabriel Voltz n’est pas un enquêteur ordinaire. Sa spécialité : la chasse aux Égarés, ces créatures hérétiques qui se cachent sous une apparence humaine. Lycans, cocatrix, volkolaks, loups-garous… Aucun de ces monstres n’a jamais résisté à la force surnaturelle de Voltz. Mais depuis qu’il a pris Rose sous son aile, une orpheline tout aussi insupportablement têtue et fouineuse qu’attachante, il s’expose au courroux de son puissant employeur, l’Ordre de la Sinate-Vehme. Quand la confrérie l’envoie dans le Finistère pour élucider une mystérieuse affaire de meurtres, Voltz n’a d’autre choix que d’emmener l’adolescente avec lui. L’enquête s’annonce plus périlleuse que prévu, lorsque toutes les pistes convergent vers le mystérieux domaine de Porte-Vent…

Une folle enquête qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page avec des héros captivants, voila ce que nous propose ce roman et ça fonctionne du tonnerre !

Des personnages singuliers et captivants

Dès les premières pages, nous faisons la rencontre de Rose et Gabriel Voltz. J’ai aimé la témérité et la vivacité d’esprit de Rose. Même si c’est un nouveau monde qui s’ouvre à elle et qu’elle a peur, elle surmonté cette peur et affronte le danger avec bravoure. Sa force de caractère m’a plus d’une fois impressionnée et on ne cesse de se demander les secrets qu’elle cache et semble elle même ignorer.

Quant à Gabriel, immortel sarcastique aux manières désobligeantes, j’ai beaucoup aimé son style. Il est drôle et sérieux, intelligent et arrogant à souhait. J’ai aimé le fait qu’il soit finalement une sorte de anti héros qui est ramené sur le droit chemin par la jeune fille qu’il a sauvée. Il est beaucoup plus complexe qu’il n’y parait aux premiers abords et cela donne beaucoup de profondeur à l’histoire.

Un univers fantastique rempli de dangers

Chargé d’enquêter sur une série de meurtres qui sortent de l’ordinaire, il se rend avec Rose dans un village reculé et va tout faire pour découvrir la vérité et tuer le monstre qui sème le trouble dans le village. J’ai aimé le fait que le danger soit présent et que les rebondissements soient omniprésents. On ne s’ennuie pas une seule seconde et c’est génial. Jusqu’à la fin, je me suis demandé ce qui allait se passer et ça fait du bien de ressentir cette tension qui ne cesse de s’accroître au fil des chapitres.

Une enquête prenante jusqu’à la fin

Gabriel et Rose vont donc se trouver face à de multiples dangers et vont tenter de démêler le vrai du faux. J’ai vraiment aimé me plonger dans cet univers fantastique, rempli de dangereux monstres. Karine Martins parvient sans aucune difficulté à nous plonger au cœur de l’histoire, à nous faire ressentir les émotions des personnages principaux, de sorte qu’on vit avec eux leurs angoisses et leurs découvertes.

Vous l’avez compris, ça a été une excellente lecture. Je ne pensais pas que ça me plairait autant mais j’ai été captivée dès le début et ce, jusque la dernière page. J’ai hâte à présent d’en savoir plus sur Gabriel et Rose à travers leur future enquête.

Capture d’écran 2019-04-15 à 13.28.43

D’autres chroniques :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s