Les Âmes Croisées, de Pierre Bottero

les ames croiseesNawel vit à Jurilan, le royaume des douze cités. Aspirante comme ses amis Philla et Ergaïl, elle va choisir la caste correspondant à ses aspirations profondes pour le reste de sa vie. Tout indique qu’elle entrera, selon le désir de ses parents, chez les prestigieuses Robes Mages. Mais Nawel s’interroge sur sa place dans cette caste et sur la voie qu’elle doit suivre…

Quel plaisir de lire un livre de Pierre Bottero ! Celui-ci était dans ma bibliothèque depuis un moment mais je n’osais pas le lire de peur de quitter trop vite les romans de cet auteur si poétique.

Une héroïne déterminée

Au début, je n’ai vraiment pas aimé Nawel. Elle est belle, intelligente et déterminée, mais également terriblement superficielle, hautaine et méprisante. Mais finalement, on apprend à la connaitre. Elle va faire des choix et va grandir en découvrant vraiment le monde qui l’entoure. J’ai beaucoup aimé sa manière de penser. Elle devient très vite lucide et mature. J’ai beaucoup aimé la voir faire face à ses responsabilités. C’est une jeune fille très orgueilleuse qui sait pourtant prendre du recul pour mieux agir.

Un univers qui donne envie

C’est avec plaisir que j’ai découvert cette nouvelle société composée de Cendres et de Perles. Pierre Bottero sait nous décrire les lieux en nous faisant voyager et on se sent dans l’ombre de Nawel, à ses côtés quand elle marche dans la ville d’Ank-Nor. Ce devait être le premier tome d’une trilogie. Pierre Bottero respecte donc les règles en nous offrant un premier tome d’introduction et c’est réussi. Tout est bien clair et on ne demande qu’à suivre Nawel dans sa vie d’Armure.

Une belle leçon à retenir

Comme je le disais, Nawel fait face à ses responsabilités quand elle prend conscience de ses actes. C’est comme si la bulle dans laquelle elle se trouvait explose et ses yeux s’ouvrent enfin sur la réalité qui l’entoure. J’ai beaucoup aimé cette insistance sur l’importance des choix qu’on fait. L’auteur fait passer des messages forts qui peuvent marquer chacun d’entre nous.

J’aime le fait que Pierre Bottero nous fasse réfléchir sur nos actions, nos choix, nos paroles. Qu’il nous fasse prendre conscience que tout compte et que rien ne s’efface. Qu’il faut donc profiter à fond de la vie sans avoir de regrets et sans fuir ses responsabilités. Que tout acte entraine des conséquences qu’il faut assumer sans s’y noyer. C’est une superbe leçon de vie que je vais tenter de suivre le plus longtemps possible.

« Une seule vie, de la naissance à la mort. Une vie unique, sans possible retour en arrière, sans remise à zéro des actes, des gestes ou des pensées. Une vie à respecter. Une vie à vivre. Intensément. »

Ça aurait dû être le premier tome d’une nouvelle trilogie, malheureusement Pierre Bottero nous a quittés de manière brutale donc nous ne saurons jamais la suite des aventures de Nawel. Malgré tout, ça reste une superbe lecture qui donne envie de se plonger de nouveau dans les romans de ce magnifique auteur.

Capture d’écran 2019-04-15 à 13.28.43

 

D’autres chroniques :

 

2 commentaires

  1. Je suis totalement d’accord avec cette analyse, toute fois, d’après mes renseignements, Les Âmes croisées devait bien être un One shot MAIS devait effectivement amener à une trilogie. Et coup ce n’est pas le premier tome d’une trilogie, mais bien un livre à part. 😊

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s