Chaque Jour Dracula, de Loïc Clément

chaque Jour DraculaAvant d’être un vampire mondialement célèbre, Dracula était un enfant (presque) comme les autres. Mais comme de trop nombreux enfants, il a subi lui aussi le harcèlement de quelques-uns de ses camarades de classe…Comme chaque matin de la semaine, Dracula va à l’école. Mais c’est avec une boule au ventre car certains de ses camarades de classe, de gros balourds, n’arrêtent pas de l’embêter. Certes, quelques-unes de ses particularités font de lui un garçon différent mais est-ce une raison suffisante pour qu’il subisse ce harcèlement constant ? Comment y remédier ? Un soir, il franchit le pas et en parle à son papa…

Encore une fois avec la série Les Contes des Coeurs Perdus de Loic Clément, j’ai été complètement sous le charme de cette histoire, peut-être encore plus qu’avec l’histoire de Jeannot. On découvre l’histoire du célèbre vampire Dracula alors qu’il est encore un jeune enfant et qu’il va à l’école. Malheureusement, le choses ne se passent pas aussi bien que prévu.

Comme d’habitude dans cette série, Loïc Clément aborde des thèmes sérieux et il s’agit ici du harcèlement scolaire. J’ai trouvé que le sujet était super bien traité, avec beaucoup de douceur et de bienveillance. Dracula est différent des autres en étant un vampire, et à cause de ces différences, il va se faire embêter à l’école. Loïc montre bien à quel point les victimes se sentent seules et perdues mais il délivre un message très positif qui fait de cette bande dessinée une vraie pépite à lire.

Cette fois, Loïc Clément travaille avec Clément Lefèvre qui illustre à merveille l’histoire du petit Dracula. J’ai trouvé que les illustrations étaient vraiment parfaites pour cette histoire. A travers elles, on ressent bien toute la tristesse de Dracula et on est encore plus transportés par l’histoire.

J’ai trouvé que le sujet était très bien mené, très bien traité et qu’il nous permet de réfléchir quelque soit notre situation, que ce soit celle du parent qui entend son enfant mais ne prend pas conscience de l’ampleur de la situation, celle de l’enseignant qui ne s’est aperçu de rien alors que cela se passait sous ses yeux, celle des enfants qui ne prennent pas conscience que ce qu’ils font est mal. Bref, chaque détail compte et est véritablement important. 

Ça a été véritablement un coup de coeur, une lecture qui m’a marquée. J’ai eu envie de faire pleins de câlins à ce petit Dracula. Je vous conseille vivement cette lecture !

Capture d’écran 2019-04-15 à 13.28.43

D’autres chroniques :

2 commentaires sur “Chaque Jour Dracula, de Loïc Clément

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :