La Citadelle des Ténèbres, de Gena Showalter

Depuis sa plus tendre enfance, Ashlyn Darrow est harcelée par des voix surgies du passé. Des voix qui lui restituent inlassablement d’anciennes conversations et qui, jour après jour, ont transformé sa vie en cauchemar. Prête à tout pour se libérer de ce don maléfique qui l’empêche de vivre comme tout le monde, elle se rend à Budapest pour rencontrer des spécialistes en la matière, des êtres étranges dotés, dit-on, de singuliers pouvoirs.
Mais à peine arrivée dans l’antique château perdu au cœur de la forêt où ils mènent leurs travaux, elle tombe éperdument amoureuse de Maddox, le plus dangereux d’entre eux – un homme aussi séduisant qu’inquiétant que ses pairs disent immortel et habité d’un dangereux démon. Et peu à peu, au mépris de la raison et de sa sécurité, incapable de résister à la fièvre dévorante qui la pousse vers cet homme maudit, Ashlyn se laisse emporter par la passion. Une passion qui la rapproche dangereusement de la terrible preuve d’amour qu’elle va devoir fournir.

D’habitude, j’aime beaucoup la romance surnaturelle et ici, l’histoire m’intriguait beaucoup mais finalement, j’ai été assez déçue, au point de ne pas aller au bout de ma lecture. C’est donc un flop pour moi. 

“Chaque nuit, la mort venait le chercher et l’emportait après lui avoir infligé une longue et douloureuse agonie.”

L’histoire commence en pleine action, ce qui m’a beaucoup plu. Nous rencontrons Maddox, un immortel puni par les Dieux après avoir volé la boite de Pandorra qui contenait des Démons. Ils sont donc sept hommes à devoir vivre avec un Démon à l’intérieur d’eux. Maddox accueille Passion et cela fait de sa vie un enfer. J’ai aimé ce rapport à la mythologie et la manière dont l’auteure s’approprie les mythes et les réutilise pour les rendre très interessants à suivre. 

“Cet homme dont la présence apportait le calme et la douceur ne pouvait être possédé par un démon.”

Maddox va donc faire la rencontre de Ashlyn et entre eux c’est le coup de foudre immédiat. J’ai vraiment eu du mal avec cette « passion » immédiate. Ils se connaissent depuis à peine cinq minutes et tout tourne autour de l’autre. J’ai vraiment eu du mal avec toute les pensées « parasite » des personnages qui empêchaient les intrigues d’avancer, tout ça parce qu’ils ne pensaient qu’à cet autre qu’ils venaient juste de rencontrer. Malgré tout, je les ai trouvés attachants chacun individuellement. Ashlyn a une personnalité bien trempée et j’ai aimé la voir prendre position et défendre ce qu’elle voulait. Quant à Maddox, on s’attache vite à lui en découvrant sa souffrance perpétuelle. 

“Les contes de fées nous enseignent la valeur de la détermination, de la persévérance, du sacrifice. je suis déterminée. je suis prête à persévérer.”

L’intrigue est super intéressante avec l’apparition des Titans et ça donne envie de savoir ce qu’il va se passer par la suite. Toutefois, je dois dire que la partie romance ne m’a pas du tout convaincue et m’a empêchée de profiter pleinement de ma lecture. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une réedition d’une série vieille de dix ans, d’où la présence de certaines scènes qui nous apparaissent comme désuètes mais qui s’expliquent comme ça. 

C’est donc un premier tome mi-figue mi-raisin qui m’a laissée sur ma faim mais qui annonce une série assez captivante et originale.

D’autres chroniques :

2 commentaires

  1. A la lecture de ton avis, je pense que j’avais dû lire ce livre lors de sa première parution bien que je ne me rappelle pas l’avoir apprécier outre mesure… Dommage que la romance ne t’ait pas plus convaincue, mais je te comprends, cette notion de coup de foudre et passion instantanée ne me plaisant guère.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s