La Sentinelle du Petit Peuple, T01 – La Pommade de fée, de Fornis, Carbone, et Barrau

  Aujourd’hui, je vous parle d’une bande dessinée fantastique que j’ai pris plaisir à lire. 

Il est temps pour Adélaïde, loin de chez elle, immobilisée en maison de repos, de léguer à sa petite-fille son plus grand secret. Elle est la sentinelle du Petit Peuple, la protectrice des êtres féeriques qui sont les garants de l’équilibre de notre Terre. Elle lui transmet la recette de la pommade de fée : à son tour, Élina pourra voir ce monde merveilleux et découvrir sa nouvelle mission. Car l’heure est grave. Au lac, l’ondine a disparu et le Petit Peuple a besoin de son aide. Pour protéger les humains et les êtres féeriques, en poursuivant son apprentissage auprès de sa grand-mère, Élina devra aussi dissimuler à sa mère ses nouveaux pouvoirs…

 Nous y faisons la connaissance d’Elina, une jeune fille qui va découvrir le petit peuple, composé de fées, d’elfes, de lutins, d’ondines, et d’autres petits êtres qui habitent dans la nature. 

Élina découvre un peu par hasard le secret de sa grand-mère et va vite se laisser entraîner dans une aventure palpitante puisqu’un grand danger vient perturber la tranquilité du petit peuple du Lac : une ondine a disparu ! Élina va alors tout faire pour venir en aide à ses nouveaux amis.

Ce premier tome sert surtout d’introduction au nouvel univers d’Elina. On prend plaisir à découvrir ces petits personnages si pleins de vie. Bon, parfois ça va vite et c’est un peu brouillon, mais ça fait partie de la magie de l’histoire et ça ne m’a pas énormément dérangée. 

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Elina. Elle est encore jeune mais veut bien faire. Elle va oser croire sa grand-mère et cela va lui permettre de découvrir toute la magie des lieux. On passe donc un super moment de lecture. 

Les illustrations sont très bien réalisées et m’ont beaucoup plu. On a des couleurs très vives. L’arbre sacré est très bien dessiné et j’ai beaucoup aimé ces couleurs pleines de vie.

Bref, ça a été une bonne lecture, pleine de dynamisme et de bonnes vibrations. La fin est un peu tirée par les cheveux mais comme l’histoire s’adresse aux jeunes lecteurs, c’est tout à fait compréhensible et cela apporte une touche d’humour bienvenue.  

D’autres chroniques de la bande dessinée :

4 commentaires sur “La Sentinelle du Petit Peuple, T01 – La Pommade de fée, de Fornis, Carbone, et Barrau

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :