Wyld – T01 La Mort ou la Gloire, de Nicholas Eames

Après avoir écouté une critique très enthousiaste de ce roman, je voulais à tout prix le lire moi aussi et ça a été une excellente idée puisqu’on tient là un de mes plus gros coups de coeur de 2021.

Clay Cooper et ses hommes étaient jadis les meilleurs des meilleurs, la bande de mercenaires la plus crainte et la plus renommée de ce côté-ci des Terres du Wyld – de véritables stars adulées de leurs fans. Pourtant leurs jours de gloire sont loin. Les redoutables guerriers se sont perdus de vue. Ils ont vieilli, se sont épaissis et ont abusé de la bouteille – pas forcément dans cet ordre, d’ailleurs.

Mais un jour, un ancien compagnon se présente à la porte de Clay et le supplie de l’aider à sauver sa fille, prisonnière d’une cité assiégée par une horde de monstres sanguinaires. Même si cela revient à se lancer dans une mission que seuls les plus braves et les plus inconscients seraient capables d’accepter.

Le temps est venu de reformer le groupe… et de repartir en tournée.

Il y a tant à dire sur ce roman mais commençons par l’univers. Il est incroyablement riche et superbement bien présenté. On se sent projetés dans l’univers, à voyager aux côtés des héros et la sensation est géniale. J’ai été impressionnée par la richesse des détails dans les descriptions et dans les histoires racontées à propos de l’univers. C’est vraiment captivant. 

On suit donc un groupe d’amis qui faisaient partie d’une roquebande, un groupe de mercenaires destinés à se débarrasser des monstres qui pullulaient la région. Au fil du temps, leur groupe s’est dissous, chacun a pris de l’âge et s’est fait sa petite vie au calme. Mais quand la fille de l’un d’entre eux est en danger, ils décident de reformer le groupe pour aller la sauver. C’est clairement une belle histoire d’amitié et qu’est-ce que j’ai ri !! On suit l’histoire du point de vue de Clay qui est surement le plus calme d’entre eux. Mais chacun a su m’émouvoir, même Mattrick qui ne pense qu’à boire et qui s’est fait trompé plus d’une fois. Pour une fois, chaque personnage m’a vraiment plu et tous étaient indispensables à l’histoire. J’ai beaucoup aimé, d’ailleurs, la première partie de l’histoire qui nous permet vraiment de les découvrir un à un. Du coup, on s’attache vraiment à chacun d’entre eux. Moog m’a énormément touchée avec son histoire d’amour. La détresse de Gabriel se ressent de loin, ainsi que sa peur pour sa fille. 

Et puis, que dire de l’histoire en elle-même ? C’est déroutant, surprenant, très drôle.. un vraiment moment de plaisir ! Les péripéties s’enchainent sans qu’on s’y attende. Le danger est partout. Les héros affrontent leur destin avec brio et c’est terriblement entrainant. Les combats sont nombreux et suffisamment bien détaillés pour qu’on ait l’impression d’y être. 

Bref, c’est génial et j’ai passé un excellent moment de lecture. Les seconds personnages sont également marquants. Tout m’a plu, même les nombreuses descriptions qui sont finalement si limpides et drôles qu’on ne voit pas le temps passer. 

D’autres chroniques du roman :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :