La Chronique des Bridgerton – T03 Benedict, de Julia Quinn

Dans ce tome, nous découvrons un peu plus en profondeur le deuxième frère de la tribu des Bridgerton : Benedict.

Comme le rapporte la mystérieuse lady Whistledown dans sa chronique mondaine, on a vu, lors du bal masqué organisé par les Bridgerton, Benedict, le cadet de la famille, en compagnie d’une ravissante inconnue. Mais à minuit, la belle s’est enfuie. Depuis, il a beau la chercher dans tout Londres, elle semble s’être évaporée. Qui pourrait se douter que sous le masque de soie noire se cachait Sophie Beckett, fille illégitime du comte de Penwood, haïe par sa marâtre qui la cantonne à l’office ? Quand Benedict croisera de nouveau Sophie, saura-t-il la reconnaître sous ses habits de domestique ?

Benedict a une histoire originale : il a eu un coup de foudre pour une jeune inconnue lors d’un bal. Entre eux deux, l’attirance est immédiate. Pourtant, n’ayant pas obtenu son nom, il est incapable de la retrouver. 

J’ai beaucoup aimé toute la première partie de l’histoire qui est un peu une réécriture du conte de Cendrillon. Sophie vit comme domestique chez sa belle-mère et ses demi-soeurs après la mort de son père. Un soir, elle fait la rencontre de Benedict et décide de profiter de son anonymat pour vivre sa vie pleinement le temps d’une soirée. 

Plus tard, elle rencontre de nouveau mais Benedict ne semble pas reconnaître en elle la femme qui l’a tant attirée. Ils vont alors se côtoyer et apprendre à se connaitre petit à petit mais étant de condition différente, ils n’osent pas aller plus loin. 

Je crois que pour l’instant, c’est le tome qui m’a le moins plu. Peut être parce que j’aime tellement l’atmosphère de Londres et les potins qui y circulent. Alors que ce tome se passe à la campagne, loin des regards de lady Whistledown. 

J’ai trouvé que leur relation avançait très lentement et j’ai eu du mal à accrocher aux personnages principaux. Par contre, j’ai découvert une nouvelle facette de Violet Bridgerton, la mère de Benedict : elle est tendre et aimante, sensible à la détresse de ses enfants et ça se voit qu’elle tient à eux et qu’elle veut leur bonheur. 

C’était un tome intéressant mais sans plus. J’ai hâte de lire le tome suivant par contre, qui porte sur Colin et Pénélope. Ayant regardé la série, j’ai hâte de savoir ce qui se passer.

D’autres chroniques du roman :

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s