Lettre à Toi Qui m’Aimes, de Julia Thevenot

En commençant ce roman, je ne m’attendais pas du tout à ce type d’histoire, à ce style d’écriture et je dois dire que j’ai été très agréablement surprise. 

Yliès et Pénélope, ça sonne comme un couple fait pour s’aimer, un duo romantique de lettrés ; c’est musical, gourmand, sucré-calé. Alors pourquoi Pénélope ne l’aime-t-elle pas, Yliès, hein ? Elle joue avec lui, en plus, sérieux : du jour où elle l’a rencontré, elle a su qu’elle lui plaisait. Elle l’a senti, compris. Alors pourquoi, pourquoi, l’a-t-elle laissé s’approcher, s’amouracher, se glisser dans son quotidien et ses amitiés, aller aussi loin, aussi près ? Pourquoi ne veut-elle pas l’aimer ?

Dès les premières lignes, j’ai été surprise par le style d’écriture puisque nous rencontrons Pénélope, la narratrice, qui s’adresse à un « tu » visiblement amoureux d’elle, vibrant malheureusement d’un amour non réciproque. On comprend peu à peu, en suivant le fil de l’histoire racontée par Pénélope, qu’elle a fait la rencontre d’Yliès, un jeune garçon de quelques années de moins d’elle qui est tombé amoureux d’elle, et elle nous explique ce qu’elle a ressenti et les raisons pour lesquelles cet amour n’était pas partagé. 

J’ai beaucoup aimé son récit qui laisse transparaître son caractère. Elle est franche et sincère. Oui, elle n’aime pas Ylies mais elle n’essaie pas de le blesser ou de le ridiculiser. En même temps, elle affronte ses propres problèmes, des problèmes très concrets liés à la réalité des jeunes : le premier amour, les passions, la scolarité. On se retrouve très facilement en elle car on s’est tous au moins une fois retrouvés à sa place ou à celle d’Yliès et on aurait aimé d’une certaine manière entendre ces mots.

Et puis, c’est un roman très… poétique. Autant dans la tournure des phrases que dans la mise en page assez originale qui nous marque au fil de notre lecture. 

C’est une lecture très légère, mais en même temps chargée d’émotions. Pénélope a le rôle de méchante et veut s’en débarrasser. Raconter cette histoire est pour elle la solution de remettre les choses en place, d’arranger la situation. Parce que ça arrive à tout le monde. Parce qu’on a le droit d’aimer. Mais aussi celui de ne pas aimer. 

Une romance très originale donc qui m’a beaucoup marquée. 

D’autres chroniques du roman :

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s